Guadeloupe 97122 Baie-Mahault

TA¤ CHI CHUAN ET CHI KUNG

Le Chi
Au début du XIème siècle, Grand-Maître Bodhidharma 28ème patriarche aux Indes, s’installait dans le monastère de Shaolin en Chine pour transmettre son enseignement ésotérique du Bouddha à ses moines.
Il mit au point une méthode de méditation nouvelle le Chan (Zen en japonais) ainsi qu’une technique de Kung-Fu. Ces mouvements exécutés très souplement avec une grande application et une forte concentration mentale.
Kung Fu ; Taï Chi chuan, du Chi Kung ont donc de part leur création une nécessité de pratique avant tout thérapeutique qui prend sa source dans la médecine traditionnelle orientale et qui découle de la pensée de Confucius, du Taoïsme, et du Bouddhisme.
Il n’y a donc pas de différences fondamentales dans l’objectif recherché par ces différents arts.

TAÏ-CHI-CHUAN : De l’interne vers l’externe

Par rapport au kung fu ; le tai chi chuan se distingue par son apparente détente musculaire. C’est une gymnastique d’entretien traditionnelle, naturelle qui a pour but de fortifier la circulation du sang et de renforcer la maîtrise mentale et surtout nous permet de nous relaxer physiquement et d’opérer un retour sur soi. Cet entraînement nous permet :
  • De respirer consciemment avec le nez afin de soulager les tensions et de libérer les douleurs physiques.
  • De diminuer les souffrances mentales par une gestuelle suivant un rythme lent, régulier et doux.
  • De réfléchir et méditer sur les choses sages.
Avec son célèbre principe de "Non Agir" ainsi que sur la philosophie du Yin et du Yang et la théorie des Cinq Eléments : Eau, Feu, Bois, Métal, Terre qui sont à la fois matières et énergies.
CHI-KUNG : Dans ce travail des postures énergétiques ce qui est fondamental c’est de mémoriser la concentration de la respiration en soi-même. Cette méthode permet donc un travail d’étirement des vertèbres et des tendons, des nerfs, des muscles, mais aussi des articulations, tout en symétrie en fonction des méridiens d'acupuncture et des points énergétiques. Elle est basée sur des mouvements très simples associés à des techniques respiratoires de la relaxation sans contraintes pour acquérir un équilibre physique et mental. La philosophie des pratiquants de Chi kung les amène à contrôler l’état physique de leurs corps et d’en améliorer la circulation sanguine par rapport à la respiration. Le mental joue un rôle fondamental. Le pratiquant s'ouvre à la Nature pour se relier aux diverses sources d'énergies de l'Univers.

En conclusion la pratique du kung fu ; du Taï Chi chuan et du Chi-Kung aide le moral et le physique à surmonter la fatigue et à améliorer la santé. Ces pratiques présentent donc la particularité d’être efficace pour accroître la force physique et contribuer à une meilleure santé avec en compléments les techniques d’auto massage et de massage qui ont pour but l’entretien ; la capacité de combattre la maladie et la recherche de la longévité, Ces arts sont le reflet d'un vécu dont la richesse ne peut s'apprécier que par une pratique journalière assidue.

« Plus le sage donne aux autres, plus il en a pour lui-même »